PROGRAMMES D'AIDE FINANCIÈRE
photo type

 

 

 

  • CRÉDIT D'IMPÔT POUR STAGE EN MILIEU DE TRAVAIL

La société (entreprise) qui souhaite accueillir un étudiant stagiaire pourra prendre connaissance du formulaire Crédit d'impôt pour stage en milieu de travail disponible sur le site Internet de Revenu Québec : http://www.revenuquebec.ca/fr/sepf/formulaires/co/co-1029_8_33_6/default.aspx.

Une fois le stage terminé, la réussite du stage devra être attestée et le formulaire suivant devra être rempli par la responsable du Service emploi stage de l'UQAR: Attestation de participation à un stage de formation admissible: http://www.revenuquebec.ca/fr/sepf/formulaires/co/co-1029_8_33_10.aspx.

La société devra transmettre les informations nécessaires demandées par ce dernier formulaire.

 

  • CRÉDIT D'IMPÔT POUR UN NOUVEAU DIPLÔMÉ TRAVAILLANT DANS UNE RÉGION RESSOURCE ÉLOIGNÉE

 

Vous pourriez avoir droit à un crédit d'impôt pour nouveau diplômé travaillant dans une région ressource éloignée si au 31 décembre 2006 vous résidiez dans une région ressource éloignée du Québec.

 

Ce crédit d'impôt peut atteindre 40 % du salaire admissible. Le maximum est de 3 000 $ par année, jusqu'à concurrence d'un montant de 8 000 $. Pour connaître toutes les conditions d'admissibilité, consultez le site de Revenu Québec.

 

  • GASPÉSIE-LES ÎLES : TERRE D'ACCUEIL DES JEUNES DIPLÔMÉS

 

Le projet Gaspésie-Les Îles: Terre d'accueil des jeunes diplômés, géré par la Fondation communautaire Gaspésie-Les Îles, s'adresse aux diplômés de 18 à 35 ans qui recherchent un emploi ou qui démarrent ou reprennent une entreprise en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, aux étudiants qui désirent réaliser un stage d'études dans la région ainsi qu'aux employeurs qui engagent des diplômés.

www.cestpayant.com

 

  • PROGRAMME ÉTUDES-TRAVAIL

 

Le programme Études-travail subventionne des emplois à temps partiel sur les campus de l'UQAR et ce, afin de favoriser la poursuite des études des personnes qui éprouvent des difficultés financières pour des raisons jugées exceptionnelles.

 

Employeurs du Programme études-travail

Vous êtes membre du personnel de l'UQAR et vous avez le projet d'embaucher un étudiant ? Le salaire peut être remboursé à 50% si votre projet est admissible.

Remplissez une demande de personnel ou faites une demande écrite en inscrivant le titre de l’emploi, les dates de début et de fin, le nombre d’heures par semaine ou le nombre d’heures totales, ainsi que l’étudiant suggéré, s’il y a lieu.  Faites parvenir vos demandes aux Services aux Étudiants, et vos projets seront évalués.

 

Critères d’admissibilités pour les étudiants:

- Être citoyen canadien ou résident permanent;

- Être inscrit à temps complet dans un programme à l’UQAR;

- Avoir un dossier scolaire permettant la poursuite de son programme;

- Avoir fait une demande d’aide financière gouvernementale pour l’année en cours;

- Être admissible au programme d'aide financière aux études du MELS

et/ou avoir besoin d’une aide financière supplémentaire pour la poursuite des études

- Ne pas avoir perdu son admissibilité au programme de prêts et bourses pour déclaration mensongère.

PERSONNES VISÉES, cliquez ici.

Dans tous les cas, l’admissibilité doit être validée auprès des Services aux étudiants. Remplissez le formulaire prévu à cette fin et déposez-le au comptoir d'accueil des Services aux étudiants (Rimouski: local E-105 / Lévis: Guichet étudiant: local 1011).


Pour plus d'informations:

Campus de Rimouski
Régis Beaulieu
418 723-1986, poste 1531
Local E-105

Campus de Lévis
Sébastien Dubé
418 833-8800, poste 3269
Local 1011

 

  • PROGRAMME ÉTUDES-TRAVAIL POUR ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

 

Vous êtes un étudiant non canadien de l'UQAR? Vous pouvez avoir accès aux emplois offerts à l'Université. Votre employeur de l'UQAR peut bénéficier d'une aide financière.

Critères d'admissibilité:

1. Être inscrit à temps complet aux trimestres d'automne et d'hiver

2. Être assujetti aux droits de scolarité supplémentaires

3. Avoir besoin d'une aide financière supplémentaire pour la poursuite de vos études

4. Avoir un dossier scolaire permettant la poursuite, sans restriction, de son programme d'études.

Pour plus d'informations:

Campus de Rimouski
Régis Beaulieu
418-723-1986, poste 1897
Local E-105

Campus de Lévis
Sébastien Dubé
418-833-8800, poste 3269
Local 1011

 

  • JEUNESSE CANADA AU TRAVAIL (JCT)

 

JCT appuie des programmes d'emplois d'été pour les étudiants et des programmes de stages pour les diplômés des collèges et des universités, qui sont sans emploi ou sous-employés. Ces programmes permettent aux jeunes d'acquérir des compétences dans les secteurs de la culture et du patrimoine ainsi que dans nos parcs nationaux.

www.jeunessecanadaautravail.gc.ca

 

  • PROGRAMME FÉDÉRAL D'EXPÉRIENCE DE TRAVAIL ÉTUDIANT (PFETE)

 

L'objectif premier du PFETÉ est de fournir aux étudiants à plein temps une expérience de travail liée à leur domaine d'études et de leur faire vivre une expérience d'apprentissage. Le PFETÉ permet aux étudiants d'obtenir des chances égales et équitable de postuler des emplois étudiants offerts au sein de la fonction publique fédérale. Les étudiants désireux de dénicher un emploi au sein du gouvernement fédéral doivent tout d'abord remplir le formulaire de demande d'emploi du PFETÉ accessible en ligne seulement :

http://jobs-emplois.gc.ca/fswep-pfete/index-fra.htm


  • Programme de Bourses de recherche de 1er cycle en milieu industriel (BRPCI), pour recevoir une partie du salaire (jusqu’à 4 500 $) d’un stagiaire travaillant sur un projet de recherche de l’entreprise (16 semaines).  Pourrait couvrir une partie du salaire d’un étudiant d’été en stage;
  • Programme de bourses de recherche en milieu de pratique (BMP-Innovation), pour un projet de recherche dans le cadre d’un partenariat université-entreprise, par l’entremise d’un étudiant inscrit à la maîtrise ou au doctorat (couvre le salaire d’un étudiant à la maîtrise (21 000 $/année) ou au doctorat (27 000 $/année) pour son stage en entreprise);
  • Le Programme de Bourses postdoctorales industrielles (BPRDI), pour permettre aux récents diplômés de doctorat les plus prometteurs de mener des travaux de R et D au sein d’organismes privés (30 000 $ par année pendant deux ans en plus de la contribution de l'organisme d'accueil d’au moins 15 000 $ par année);